Mickaël Cortay (BCTM) : « Tout donner pour ne rien regretter »

Imprimer

mika cortayLe BC La Tronche Meylan entame ses play-offs ce samedi. Après avoir obtenu au bout du suspens la deuxième place de la poule A, les Iséroises continuent l’aventure. Dans un mini championnat à quatre équipes, il y aura seulement deux tickets pour la Ligue 2. Le BCTM reçoit Saint-Paul Rezé, le leader, dans sa salle. Avant ce match, nous avons rencontré l’entraineur, Mickaël Cortay.

Bilan de la saison régulière

Les objectifs ont été atteints et puis dépassés. À la base, nous avions un objectif de haut de tableau sans penser aux playoffs. Et puis finalement, on termine deuxième et on se qualifie pour les phases finales. On est donc très satisfait. Cette bonne saison s’explique par le groupe de qualité qu’on possède, qui a su se mettre au travail et su évoluer sur toute l’année. Mais il faut aussi dire que le calendrier nous a bien aidé. Lors de la phase aller, nous avons reçu sept fois sur onze, ce qui nous a permis d’engranger beaucoup de victoires et de gagner en confiance. Heureusement que nous avons pu creuser un peu l’écart parce que la phase retour était beaucoup plus compliquée pour nous.

Le match référence

Je dirais qu’il y a deux matches à retenir. Le match référence par excellence est à Villeurbanne. On va gagner après prolongation et on a senti ce jour là qu’on avait les capacités pour battre tout le monde. Parce que Villeurbanne est une grosse équipe de la poule. On a produit un bon basket chez un prétendant aux playoffs, ce qui nous a mis sur de bons rails dès la troisième journée.

Ensuite un match qui est passé inaperçu mais qui nous a fait énormément de bien : le match retour à Franconville. Nous étions dans une période compliquée, on ne jouait pas très bien. Et face à une équipe qui enchainait les bons résultats et qui se battait pour ne pas descendre, on a su gagner de deux points. Cette victoire nous a fait basculer en playoffs.

Objectifs en playoffs

On n'a pas fixé d’objectifs, désormais, ce n’est que du bonus pour nous. Il y a trois semaines de ça, on ne se voyait pas du tout en playoffs. Donc on va commencer par savourer et puis on va garder la même optique qu’on a depuis mi-aout, c’est à dire « gagner le prochain », c’est notre philosophie. On va pendre les matches les uns après le autres.

Les équipes de la poule

On n'a jamais rencontré notre prochain adversaire Saint-Paul de Rezé parce qu’ils étaient dans l’autre groupe. En revanche, on connait un petit peu La Rochelle parce qu’on les a vu jouer sur un plateau coupe de France. On va donc découvrir un peu ces équipes même si on a essayé de les regarder. Après, je pense que le niveau entre les deux premiers de la poule A et les deux premiers de la poule B est sensiblement le même. Mais il ne faut pas oublier que Nantes (4 points) a une marche de plus que les autres et La Rochelle (2 points) une marche de moins.

Un mot pour vos joueuses

Tout donner pour ne rien regretter.