François Charmoillaux (Grenoble Basket) : « Pérenniser et faire grandir le GAMB »

Imprimer

gamb groupe 2Malgré sa première défaite de la saison contre Vernosc samedi, le Grenoble Alpes Métropole Basket est désormais mathématiquement promu en Nationale 3. Les hommes d’Alain Recoura remplissent ainsi l’objectif majeur de leur saison, à quatre journée de la fin du championnat. On fait le bilan et on parle de l’avenir du GAMB avec le président du Grenoble Basket 38 (un des clubs membres de la CTC), François Charmoillaux.

Président, quel sentiment règne après l’officialisation de la montée en N3 ?

Je suis reconnaissant vis à vis des joueurs, du staff. On obtient la montée quatre journées avant la fin et on a donné l’impression de s’être promené cette saison en ne perdant qu’un match, pour autant on n'était pas supérieurs aux autres. C’est juste qu’on a des mecs qui ont fait ce qu’il fallait quand il fallait. C’est vraiment une bonne équipe, les gars se sont impliqués et donnés à fond, tout comme le staff. On n'avait pas une équipe de professionnels qui n’avaientt pas besoin de s’entrainer pour gagner ces matches. Non, tout le monde a travaillé dur pour arriver à ce résultat.

Malgré la montée le week-end dernier, le GAMB a perdu contre Vernosc et ainsi mis fin à sa série d’invincibilité, une petite déception ?

Non non il n’y a que le résultat final qui compte. Après peut-être que pour les joueurs rester invaincus, ça aurait été une récompense en plus. Ils avaient sans doute ce challenge en vue mais moi j’avais une vision d’ensemble. Il faut rappeler qu’en début de saison, on avait des objectifs élevés mais pas si hauts. Et au final, grâce au travail acharné, la série s’est enclenchée, ce qui nous a permis de voir les objectifs à la hausse.

Quelles sont désormais les ambitions du club pour l’année prochaine ?

On veut se pérenniser en Nationale. Le but est de développer la formation des jeunes. C’est ce qui permettra d’aider le maintien en Nationale. Pour l’instant, les petits sont encore un peu loin. ll faut qu’on les accompagne et pour ça le projet de GAMB est tout à fait adapté. On œuvre pour pérenniser et faire grandir le GAMB.

Dans ce cadre rentre l'arrivée possible de Saint-Égrève dans la CTC...

On a le projet avec la coordination territoriale de clubs de faire rentrer Saint-Égrève dès l’année prochaine. Il y a une grosse échéance décisionnelle vendredi prochain.

Un mot pour vos joueurs ?

Je suis content pour eux, parce qu’une montée on en connait pas dix dans sa vie., surtout dans ces conditions. Les mecs garderont de cette saison de très bons souvenirs sportifs et humains. Moi je retiendrai leur excellent comportement tous les week-ends.

Le mot de la fi ?

Je veux remercier le club dans son ensemble. Comme d’habitude, ce sont pleins de petites choses, pleins de petites mains qui ne se voient pas et qui font notre force. Il y a plein de monde derrière, des enfants qui viennent encourager, des coups de main, enfin c’est tout un ensemble qui fait un club et sa réussite. On organise pour le dernier match de la saison à domicile, le 1er avril, une soirée « plus » pour remercier tout le monde. Je dois dire que ce n’est pas facile de faire naitre des vocations de basketteur à Grenoble. Je ne me balade pas en homme sandwich dans la rue en disant venez faire du basket chez moi ! Mais on a nos valeurs et les gens s’y retrouvent, on le ressent de plus en plus.