Antso Rakotondramanga : « Pour les sponsors, la présence sur les réseaux sociaux est primordiale »

Imprimer

antso

Après avoir fait le tour de différentes disciplines sportives (le football – lire l'interview d'Olivier Giroud et l'interview de Vincent Di Stefano, le rugby - lire l'interview de Jonathan Pélissié, le cyclisme - lire l'interview de Jérémy Bescond et la luge – lire l'interview de Morgane Bonnefoy), place au tennis et au franco-malgache Antso Rakotondramanga (lire son portrait que nous avions dressé il y a quelques mois) qui nous apporte son point de vue sur les questions de « la médiatisation, l'image et et le rapport à la presse » alors qu'il souhaite se lancer dans le grand bain du circuit ATP.

Antso, quel est le 1er souvenir, ou le souvenir le plus marquant, d'interview/reportage dans ta jeune carrière ?
La première interview dont je me souviens remonte à ma 1ère sélection en Coupe Davis, en Égypte, en 2004. Mais ce n'est pas celle qui m'a le plus marquée, d'ailleurs je ne m'en souviens que très vaguement, elle remonte à presque dix ans en arrière. Le reportage le plus marquant dont je me souviens est un reportage fait il y a 4 ans, sur mon équipe de tennis lorsque j'étais au tennis club de Val de Bussy (Seine et Marne). Elle était particulière car c'était la première fois que je me voyais parler à la télé, et ce n'était pas une franche réussite! Mais c'était marrant.

As-tu connu des évolutions, des grandes étapes, en terme de sollicitations ?
Oui, il y a eu une nette évolution en terme de sollicitations, surtout en 2013 en fait. Cela fait quelques années que je joue en Coupe Davis, mais cela "n'intéressait" pas énormément de journalistes jusqu'à présent. C'est surtout après le(s) bon(s) résultat(s) que j'ai fait cet été que j'ai été un peu plus sollicité, mais je pense que c'est principalement dû au fait d'une communication plus facile aujourd'hui qu'il y a quelques années (grâce à Facebook notamment)

Est-ce que c'est aujourd'hui important pour toi d'être médiatiquement présent, par exemple pour de la recherche de sponsors ?
Jusqu'à présent, ce n'était pas vraiment important pour moi d'être visible médiatiquement. Mais aujourd'hui, m'étant mis à la recherche de sponsors, je me rends compte de l'importance d'une présence médiatique. C'est donc un domaine dans lequel je dois apprendre à évoluer.

Le joueur de tennis étant un grand voyageur, as-tu déjà pu discerner des différences entre la presse de différents pays ?
Les seules presses que je puisse comparer sont les presses de France et de Madagascar (j'ai déjà été interviewé dans d'autres pays, mais j'en voyais rarement le retour). La 1ère différence, c'est que les journaux malgaches ne se trompent jamais dans l'orthographe de mon nom, en France, c'est un peu plus compliqué ! Par contre, je trouve que certains journaux à Madagascar manquent de professionnalisme. Souvent j'ai eu la désagréable surprise de lire des affirmations de journalistes complètement erronées. J'ai l'impression que les méthodes de travail ne sont pas les mêmes. En France, lorsqu'un journaliste veut écrire un article, il vient me poser deux trois questions à la fin du tournoi, pour retranscrire quelque chose de plus ou moins fidèle à la réalité. Le problème à Madagascar, c'est que les journalistes n'ont pas forcément tous les moyens ou le temps de me contacter pour vérifier leurs informations (jusqu'à présent, seul une journaliste malgache a pris le temps de m'envoyer son interview via Facebook). Du coup, on retrouve des choses qui sont totalement fausses. Par exemple, cet été, un journaliste a appris je ne sais comment que je ferais le déplacement en Russie en compagnie de l'équipe de France, il en a naturellement conclu que je jouerais pour la France (pour l'Universiade, ndlr). Ce qui m'agace le plus, c'est qu'à Madagascar, il me reste beaucoup de famille, et je n'apprécie vraiment pas qu'ils lisent des choses fausses sur moi.

Es-tu présent sur les réseaux sociaux, est-ce que tu penses qu'ils ont une importance qui se développe en terme de communication et d'image ?
Je ne suis pas vraiment du genre à afficher toute ma vie sur les réseaux sociaux, mais il est vrai qu'aujourd'hui ceux-ci ont pris une place de plus en plus importante en terme de communication. Cela permet de toucher beaucoup de monde, en très peu de temps, et gratuitement. Pour les sponsors, je pense qu'une présence dans les réseaux sociaux est devenue primordiale.

J'imagine qu'à ce stade stade de ta carrière tu n'as pas spécialement quelqu'un qui s'occupe des questions communication/marketing autour de toi, mais est-ce que c'est quelque chose que tu auras à développer ou est-ce que dans ton sport c'est réservé à l'élite mondiale ?
Effectivement, je n'ai pas vraiment besoin qu'on s'occupe de mon "image de marque", et à moins que je ne devienne une superstar, je ne pense pas que ce soit quelque chose que je vais avoir besoin de développer.

antso kazan