Vincent Di Stefano : « Je me concentre sur le foot »

Imprimer

di stef montpellier

Après avoir fait le tour de différentes disciplines sportives (le rugby - lire l'interview de Jonathan Pélissié, le cyclisme - lire l'interview de Jérémy Bescond et la luge – lire l'interview de Morgane Bonnefoy), retour au roi des sports en matière de médiatisation avec le jeune footballeur de Montpellier (passé par la Côte Saint-André et le Grenoble Foot 38) Vincent Di Stefano.


Après s'être intéressé au sommet de la chaîne avec Olivier Giroud en ce qui concerne « la médiatisation, l'image et et le rapport à la presse », il nous semblait pertinent de se pencher sur la base : un jeune joueur, qui compte quelques sélections en équipe de France jeunes et qui a signé son premier contrat pro il y a seulement quelques mois. Comme vous pourrez le constater dans l'interview ci-dessous, l'écart est effectivement abyssal. Et même s'il commence à se faire tout doucement un nom, la « communication », au sens large du terme, n'est clairement pas une priorité pour Vincent.

vincent di stefano

Première traditionnelle question, quel souvenir gardes-tu de ta toute première interview et est-ce que tu (ou ta famille) est le genre à avoir tout précieusement garder lors de tes jeunes années ?
Pour ma première interview,si mes souvenirs sont bons, c'était pour le site officiel du GF38 lors de la saison 2009-2010 où j'étais capitaine en 16 ans ou U17 Nationaux avec Christophe Galvain comme coach. Concernant les articles, j'aime bien les lire et les voir quand il y en a, mais je n'en fais pas une collection, je sais que mes parents ont un petit classeur où ils recueillent des petites choses depuis que j'ai commencé le foot à 5 ans mais dans une optique vraiment "souvenirs", et pas le côté "parents fans de leur enfant".

Est-ce que ton arrivée à Montpellier et surtout tes premières sélections jeunes ont changé la fréquence des sollicitations dont tu fais l'objet ?
Non quand je suis arrivé sur Montpellier rien de particulier, cela a été signalé par quelques sources internet mais rien de spécial. Les médias grenoblois, et c'est normal, ne me connaissait que très peu, et les Héraultais je ne venais qu'en tant que jeune donc logique qu'il n'y ait pas eu de sollicitations particulières.
Ensuite oui avec les sélections jeunes et puis en janvier les apparitions dans le groupe pro, des articles ont été écrits que ce soit sur le net, le site officiel, le dauphiné par exemple mais pas non plus de sollicitations directes d'interviews, à part Sharkfoot pendant l'Euro 2012, où; par le biais de Nathan Monti (gardien du GF38 que Vincent a cotoyé en jeunes, ndlr) le journaliste Jonathan Lopes est rentré en contact avec moi pour faire un compte-rendu de l'aventure en Estonie, c'est une des deux seules vraies interview que j'ai faite (un des articles de Sharkfoot). La deuxième c'était en juin dernier avec Alexis Sandre pour le Dauphiné Libéré en interview croisée avec Timothée Dieng (joueur du Stade Brestois passé par le centre de formation du GF38 également). C'était super sympa à faire. Pour être complet, j'ai également fait un passage radio à France Bleu Hérault aussi en janvier dernier (cette interview date de novembre, ndlr).

Est-ce que tu te sens à l'aise dans cet exercice ?
Je n'ai pas encore vraiment eu de passages télés/vidéo en rapport avec le foot (j'ai fait TV Sud Montpellier pour le Sidaction via mon IUT l'année dernière) si ce n'est quelques mots pour le site du club lors de reportages vidéos sur le club. Sinon oui je me sens à l'aise dans l'ensemble et je pense bien me débrouiller.

Comment réponds-tu en général aux sollicitations ?
Il y en a très peu donc pas besoin de faire un tri particulier, quand c'est toi ou Alexis qui me demandez je suis toujours disponible et c'est bien normal (nous suivons Vincent depuis les équipes jeunes du GF38, ndlr).

J'imagine que jusqu'à présent tu gères toi même ton image, mais as-tu déjà été contacté par une agence ou un indépendant te proposant une aide dans ce domaine, peut-être au moment de tes premières sélections ?
Je gère évidemment moi même, besoin de personne et puis tant que l'on n'est pas une "star", il y a pas besoin je pense.

Quelle peut-être l'influence d'une bonne (ou mauvaise) presse dans la carrière d'un joueur selon toi ? Est-ce que des « opérations séduction » vers les médias te semblent une politique envisageable ?
Je pense que la presse et les médias peuvent jouer un rôle dans l'image que l'on a d'un joueur, sa sympathie, sa côte de popularité et sa valeur tout simplement. Moi ça ne me concerne pas. Avec mon agent on ne fait rien dans ce sens la, on se concentre sur le foot. En plus défenseur c'est moins mis en avant que milieu ou attaquant. Que cela soit fait volontairement ou que le joueur ne demande rien et que ce soit les médias qui travaillent pour lui indirectement, je ne sais sincèrement pas. Mais un joueur peut voir son image évoluée aux yeux des supporters ou de l'extérieur par ce biais là.

Je sais que tu fais attention à ce que tu dis et à comment c'est retranscrit. Est-ce qu'à ton niveau des consignes existent (en club ou en sélection) ou est-ce que c'est toi qui te « responsabilise » tout seul ?
A mon petit niveau et vu le peu de sollicitations je gère cela tout seul. En revanche dès que je suis dans le contexte du club je me soumets à eux concernant les sollicitations médias, opérations commerciales ou de bienfaisance, ou encore de représentation.

Pour finir es-tu présent sur les réseaux sociaux et quelle utilisation en fais-tu ?
Encore une fois je tiens à rester le plus simple possible. Facebook a pour moi la même fonction qu'avant de devenir pro, c'est à dire rester en contact avec mes amis, discuter avec eux et suivre leur évolution (permis, diplômes vacances etc…) et je n'ai pas de compte Twitter car pas d'utilité à mon sens d'être dessus. Conc je ne me sers absolument pas des réseaux sociaux pour gérer mon image (si tant est qu'il y en est une…),c'est un usage strictement privé.

 

Di Stefano en bref :
Né le 4 mars 1993
1m81, 75kg
Poste : défenseur central/latéral gauche
Clubs successifs : Saint-Hilaire de la Côte, FC Côte Saint-André, GF38, Montpellier HSC.

 

Crédit photos : DR/MHSC