EDF Trophy : Le Collège Le Chamandier rendra hommage à Elsa

Imprimer

chamandier2016Cette année, les trois bateaux engagés par l’établissement scolaire Le Chamandier se mettront sur le départ avec l’envie de rendre un dernier hommage à leur collègue partie trop tôt, Elsa Milleret. Florence Fourna, professeur de physique-chimie au sein du collège, reconnaît que l’événement aura une saveur particulière : « On a décidé de le faire pour elle. Elsa était une personne qui adorait la vie, c’était quelqu’un de positif. Ses parents et son mari seront là pour nous soutenir. » Les autres années, le collège n’engageait qu’un seul bateau, mais la volonté de rendre hommage à l’enseignante, décédée en mars, a ameuté les foules. « Nous serons 24. Enseignants, personnels administratifs, surveillants et parents d’élèves confondus ! Tous voulaient être là. »

Le collège, basé sur la commune de Gières, possède une vraie culture de l’aviron : « Nous avons une section sport-études spécialisée dans l’aviron dans l’établissement. De nombreux champions sont passés dans nos classes. C’est une fierté et ce qui fait qu’aujourd’hui nous participions à l‘EDF Trophy. Personnellement, je rame parce que mon fils fait de l’aviron depuis l’enfance. »

Florence admet toutefois que le côté sportif sera secondaire : « On est lucides. On n’est pas très bon voire pas bon du tout (rires). » Mais qu’importe, pour ces rameurs du dimanche, c’est la bonne ambiance qui primera : « Il y a vraiment une très bonne entente entre toutes les personnes qui travaillent dans notre établissement. Cette année, il y aura même notre ancien proviseur qui viendra ramer avec nous ! »

Passer un bon moment, oui, mais elle reconnaît à demi-mots un objectif secret : « Si on peut gagner le prix du maquillage se serait vraiment bien. Il y a trois ans, lors de notre dernière participation, on l’avait remporté. Nous sommes un collège, nous n’avons pas de CE comme tous les autres participants. Nos déguisements seront donc artisanaux. Nos ailes de papillons ont les a confectionnés avec nos petites mains, nos antennes se sera du fil de fer et des balles de ping-pong. Ça ne rendrait la victoire que plus belle ! »

chamandier2016