elsports_ens_surv_grisicone_1215icone_1225

Hugo Vaillant, le dernier rempart

Imprimer

hugo vaillant pdcgucwpGardien titulaire du Pont-de-Claix Guc Water-polo, Hugo Vaillant participe activement à la belle saison des hommes de Luc Vial en N2. Entretien avec un joueur talentueux et humble.

Hugo, pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
"J’ai commencé le water-polo à 9-10 ans sans poste vraiment attribué. Mais très vite - au bout de ma deuxième année -, je me suis installé dans les cages. J’ai joué à Echirolles puis au moment de la fermeture de la piscine extérieure, nous sommes nombreux à avoir filé du côté de Pont-de-Claix."

Gardien de but est un poste particulier, qu’est-ce-qui vous plait dans ce rôle ?
"Contrairement à tous les gardiens de haut niveau. Je suis relativement petit (moins d’1m80). Ce qui me plait dans ce poste, c’est d’être explosif et tout ce qui concerne l’aspect mental. Etre gardien de but c’est être le dernier rempart de l’équipe, c’est donc un poste à responsabilité. Ça donne du piment à ce rôle."

Quelle est votre place dans le groupe ?

"L’effectif s’est rajeuni suite aux arrêts des anciens de l’équipe. Moi, je suis entre deux, ni jeune ni vieux. Je ne suis pas celui qui va tout le temps gueuler et c’est rare que je prenne la parole. Jusqu’au début de saison, j’étais 2e gardien mais le rôle de leader vient un peu tout seul."

C’est votre première année en tant que titulaire, comment la jugez-vous individuellement ?

"Je suis globalement plutôt satisfait. J’ai fait une bonne préparation entre août-septembre. On a attaqué tard et avec 4 défaites mais malgré les mauvais résultats, je me sentais de mieux en mieux dans l’eau. Finalement, je suis un peu à l’image de mes coéquipiers avec de très bons matchs et d’autres un peu moins bon."

Et collectivement ?

"Collectivement, on est dans l’ensemble plutôt satisfaits de cette saison. Mais je pense que sans ce mauvais début de saison, on aurait pu prétendre à un peu mieux. Quand on a commencé avec quatre défaites, on s’est presque dit qu’on allait jouer le maintien. Mais on s’est bien remobilisé en allant gagner notamment à Saint-Maur. Même si c’est le même calendrier pour tout le monde, on a peut-être aussi du mal à s’adapter. Faire de la compétition pendant un mois puis s’arrêter ensuite pendant un mois n’a pas été facile. Il y a eu des périodes de décompression. Mais c’est aussi à nous de savoir nous adapter. En tout cas, on a pu constater que la poule est beaucoup plus relevée que les autres années. C’est donc positif d’être bien classé."

Avant de parler de la rencontre de samedi face à Marseille, pouvez-vous revenir sur cette lourde défaite à Choisy-Le-Roi d’il y a deux semaines (19-6) ?

"Dès le début du match, on a laissé Choisy installer son jeu. On prend 5-2 dans la première période. Eux étaient à leur niveau, nous non. On n’a pas su instaurer notre jeu, être au pressing en défense et mordant en attaque. C’est pour ça qu’on a pris -13. C’est à la fois une faillite collective mais aussi la faute de notre adversaire qui ne joue pas les premiers rôles pour rien."

Pour conclure, un mot justement sur la réception du Cercle des Nageurs de Marseille, comment abordez-vous ce rendez-vous ?

"C'est un gros morceau. Et même si à domicile, on est invaincu en dehors de Bordeaux, on reste méfiant. Il faudra être très solides en défense pour les stopper. Généralement, la N2 de Marseille possède des joueurs très jeunes qui nagent bien. Les meilleurs d’entre-eux évoluent régulièrement avec le groupe Elite. Donc c’est un joli match qui nous attend."

Propos recueillis par Julien BEAUREGARD

Hugo Vaillant digest
Né le 10 novembre 1997 à Echirolles
Profession : Etudiant en GEA Grenoble en 2e année
Poste : Gardien de but
Parcours de joueur : Echirolles, Pont de Claix (2013-2014)

affiche_20 mai