Felix Fourreau (Centaures de Grenoble) : « On peut parler d'exploit »

Imprimer

felix fourreauDimanche après-midi, les Centaures de Grenoble étaient à Toulouse pour disputer leur demi-finale. Et c’est grâce à une fin de rencontre incroyable qu’ils se qualifient pour la finale de la conférence Sud du championnat Casque d’Or. Les Grenoblois ont rempli leur objectif de la saison et tenteront d’aller plus loin encore, le 10 juin lors de la finale contre les Blue Stars de Marseille. On en parle avec un des héros de la demie, le défenseur Felix Fourreau.

Bilan de la saison avant la finale

On a rempli le contrat principal qui était de se qualifier pour les play-offs et d’aller le plus loin possible ensuite. C’était le but quand on a fait venir le coach canadien, on voulait rivaliser avec les meilleurs de la ligue et maintenant on est en finale, c’est super. Le fait d’ajouter un entrainement en plus par semaine, cette saison, nous a permis de travailler plus et de progresser plus vite. Cette année, on a fait la différence sur quelques matches grâce notamment à notre coach, ce qu’on ne faisait pas avant.

Le match fou contre Toulouse

On était mené de 8 points à 5 minutes de la fin et on a réussi à complétement retourner la situation. On revient d’abord au score et ensuite on réalise une interception et un touchdown pour s’envoler au score. En 1minute 30, ils sont passés de 14-6 pour eux à 21-14 pour nous, donc un scénario très improbable.

Surtout qu’ils avaient l’ascendant psychologique dans ce match, parce qu’au début on dominait et ils ont quand même réussi à prendre le large. On peut parler d’exploit quand on regarde cette fin de match qu’on a réussi à réaliser.

Sa performance

Habituellement je joue en défense, mais là on était diminué au poste de receveur. Alors le coach m’a appelé pour jouer à ce poste. J’ai fait la différence en profitant de la fatigue des adversaires, j’ai réussi à créer le décalage et inscrire le touchdown égalisateur, alors que je ne joue jamais en attaque normalement (rires).

La finale contre Marseille le 10 juin

On va aller à Marseille pour cette finale, on a déjà perdu deux fois contre eux cette année et ils n’ont pas perdu un seul match de la saison. C’est une équipe très solide, mais maintenant on y va pour tout donner, on sait qu’on est une équipe qui gagne avec le cœur. On a tout a fait conscience qu’ils sont meilleurs physiquement, on l’a remarqué lors des deux dernières rencontres. Il va falloir tout donner et être soudé si on veut faire quelque chose.