HR - Lionel Chevallier (Olympique Saint-Marcellin) : "C'est notre finale"

Imprimer

saint-marcellin vs villefrancheLanterne rouge à l'aube des deux dernières journées de la poule A de HR, l'Olympique Saint-Marcellin est dans une situation très inconfortable. Mais tous les espoirs sont permis puisque les partenaires de Mathieu Charpentier affrontent l'Olympique Saint-Genis Laval, premier non relégable, ce dimanche. En cas de succès, les joueurs de l'OSM pourrait passer devant leurs adversaires avant la dernière levée.

Revenu à la mi-mars au chevet de l’Olympique Saint-Marcellin en binôme avec Hassen Gouadma et en remplacement de Joel Votte, Lionel Chevallier s'exprime avant le match de l’espoir contre Saint-Genis Laval.

La défaite à Limonest (4-0)
"On est rentré frustré de Limonest car on y allait vraiment pour jouer et gagner. On était tous abattu dans le vestiaire après le match. Mais dès qu’on a appris le résultat de nos concurrents qui nous étaient favorables, on a relevé la tête et on s’est tourné vers ce match contre Saint-Genis-Laval."

La mini-trêve
"Quand nous sommes arrivés, le changement a fait du bien mais je pense qu’on paye désormais la débauche d’énergie depuis le mois de février avec notamment nos 3 matchs en retard et celui de coupe Rhône-Alpes. On a donc profité de cette pause pour faire souffler physiquement et mentalement les joueurs afin d’être prêts pour Saint-Genis-Laval."

La fin de saison
"L’objectif numéro 1 en cette fin de saison est de ne pas terminer dernier. Vu que Dervaux joue les deux premiers, le GF38 et les Minguettes, il faudrait dans l’absolu gagner un match sur les deux qui nous restent pour y parvenir."

La réception de Saint-Genis Laval
"C’est donc notre finale. Si on gagne - et en partant du principe que le GS Dervaux s’incline deux fois - on aura plus qu’à espérer que la Ligue ne relègue seulement les derniers ou que nous soyons sélectionnés comme meilleur onzième."

Propos recueillis par Julien Beauregard

*Selon toute vraisemblance, il ne devrait y avoir que 5 descentes en PHR, cette saison, soit les derniers de chaque poule ainsi que deux onzièmes sur trois. Selon le règlement, c’est la Ligue qui choisirait selon des critères de discipline et d’ancienneté à ce niveau. Or, l’OSM évolue en HR depuis neuf saisons consécutives.