CFA2 - Saint-Priest y est presque, Bourgoin-Jallieu toujours en course

Imprimer

fcbj versus borgoEn s'imposant face à la réserve de Bastia le week-end dernier (5-3) le FC Bourgoin-Jallieu a mis fin à sa spirale négative et s'est offert le droit de rêver un peu avant les deux dernières journées. Si la première place semble réservée à l'AS Saint-Priest - qui pourrait valider définitivement l'accession lors de la réception de l'Ile Rousse samedi prochain - les Nord-Isérois sont toujours en course  pour viser la 2ème place, qui pourrait offrir une place dans le futur-ex CFA (on vous passe le classement actuel des meilleurs 2èmes de CFA puisqu'il  risque d'encore énormément bouger d'une journée sur l'autre). Les coéquipiers de Corentin Nicaise sont toutefois loin d'être les seuls à être dans cette situation. Le point.

//

Le match en retard qui pourrait tout changer :
La réserve de l'AS Saint-Etienne se déplace à Cournon ce samedi. En cas de victoires, les Verts grimperaient sur le podium, se relançant totalement dans ce championnat.

Le leader y est presque :
L'AS Saint-Priest compte 46 points, soit 4 points d'avance sur son dauphin. Le club du Rhône pourrait valider son accession en cas de victoire le 13 mai, dans son stade, face aux Corses de l'Ile Rousse qui ne jouent plus rien.

Une meute impressionnante de poursuivants :
Dans l'ordre Avenir Foot Lozere (42 points), Louhans-Cuiseaux (41 points), le FCBJ (41 points), Limonest (40 points), Borgo (40 points), Aurillac Arpajon (39 points), AS Saint-Etienne (38 points mais 1 match en moins) peuvent toujours espérer accéder à l'étage supérieur.
Bourgoin n'a pas le calendrier le plus compliqué avec un déplacement à Clermont qui ne joue rien et la réception de Saint-Priest qui pourrait déjà être mathématiquement assurée de sa première place... En revanche, les joueurs de Jars ont un goal-average particulier défavorable contre à peu près tout le monde... Et rien ne dit que le 2ème de cette poule F fasse partie des meilleurs deuxièmes vu comme la lutte est acharnée (et donc le partage des points plus importants).

Une chose est certaine, les Berjalliens doivent remporter leurs deux matchs pour espérer quelque chose. Pas de calculs à faire pour une équipe jamais aussi redoutable que quand elle joue libérée.