D2 Futsal - Pont-de-Claix dindon de la farce ?

Imprimer

pdc bruguieLa FFF a communiqué ce jeudi la composition des deux poules du championnat de D2. On y retrouve bien le MMF (sous réserve des décisions de justice). Mais ce qui suprend, c'est un groupe A qui ne comporte que 9 équipes.

Peut-on imaginer que c'est pour une éventuelle réintégration de Douai après passage devant le tribunal administratif *  ?

Cela reste en tout cas un cas de figure relativement inédit. En L2 aujourd'hui, même si les comparaisons sont toujours difficiles, Bastia rétrogradé par la DNCG, a saisi le CNOSF mais le Paris FC a été repêché et le championnat comporte 20 équipes, quitte à passer à 21 selon les futures décisions.
Pour rester sur le futsal, en D1 Paris ACASA a été repêché alors que le cas du MMF peut peut-être encore évoluer*. De coutume, quand la FFF publie "officiellement" les poules, celles-ci sont complètes.

En outre, quand on connait les difficultés pour accéder à cette D2 (finir 1er de son championnat Honneur + passer 2 matchs de barrage), cela constituerait un gros gachis de rester à 9 équipes, qui créerait une iniquité entre les deux poules et ne contribuerait pas à améliorer l'image d'une discipline qui reste floue vue de l'extérieur. A moins que la Fédé n'ait la quasi certitude que Douai sera réintégré ou ne voit pas le problème d'une poule à 9...

Conséquence directe de cet état de fait pour les équipes de notre région : Pont-de-Claix, meilleur 9ème de D2 l'an passé, pouvait aspirer à être repêché (même si aucun point du règlement ne le stipule, il faut bien choisir une équipe pour faire le nombre) mais reste (pour le moment, le club se réserve le droit de saisir le Comité Olympique) en R1. Par ricochet, Vie & Partage n'est lui pas repêché en R1. En attendant la suite...


*Pour essayer de résumer une situation compliquée :
- Le MMF et Douai ont été sanctionnés, pour fraudes sur licences de joueurs, de respectivement une rétrogradation en D2 et une rétrogradation en DH.
- Suite au recours des deux clubs, le CNOSF a proposé une demande de conciliation : le maintien en D2 pour Douai et et en D1 pour Montpellier, mais avec 12 points de pénalité chacun au départ de la saison.
- La FFF a rejeté cette demande de conciliation.
- Douai et Montpellier peuvent saisir en référé leur tribunal administratif - cela a priori été le cas au moins pour les Nordistes pour le moment.