Tous derrière le GF38 !

Imprimer

entree raonDu nord au sud, en passant par l'Angleterre, c'est tout le football isérois qui sera derrière le Grenoble Foot 38 lors de la réception du Puy, ce samedi au Stade des Alpes, rencontre qui pourrait officialiser l'accession de l'équipe fanion en National 1 la saison prochaine. Les encouragements de ceux qui font le football local !

Joueurs, entraîneurs, ou simples supporters, n'hésitez pas à nous envoyer vos messages (photos, vidéos) d'encouragements d'ici samedi sur notre page Facebook.

Lionel Chevallier, co-entraîneur de l’Olympique Saint-Marcellin

neodia logo« J’ai toujours suivi Grenoble. Quand il jouait en Ligue 1, j’allais au stade. Je suis passé par Norcap et je suis parti lorsqu’il y a la fusion avec Grenoble donc ça me tient à coeur. Pour le football isérois, c’est forcément une très bonne chose que l’équipe remonte. D’autant que ça fait quatre ans qu’elle n’y parvenait pas. Peut-être qu’un nouvel échec aurait mis un coup d’arrêt au projet du club. C’est aussi une bonne chose pour les bons joueurs qui ont la perspective d’aller jouer au haut niveau du côté du GF38, Bourgoin ou même Echirolles.»

Hervé Giroud-Garampon, vice-président délégué du district de l’Isère
« Je pense qu’Ils vont le faire. Nous l’espèrons en tout cas. Depuis la descente de Ligue 2, on est à la recherche de cette locomotive pour faire grandir en terme de compétitivité le district. On est donc très heureux de cette future montée. La logique voudrait qu’à terme, les meilleurs joueurs du bassin grenoblois et même du Nord-Isère aillent jouer au GF38 et qu’inversement, ceux qui n’ont plus leur place à Grenoble puisse alimenter les autres clubs de la pyramide afin de tirer tout le monde vers le haut. Notre président, Michel Muffat-Joly, sera présent au stade des Alpes pour les soutenir.»

Jérôme Boujeat, responsable technique au LCA Foot 38 et entraîneur du Pont de Claix Futsal
« 
Pour le football isérois, on se doit d'être derrière le GF38. Quand on voit que la CFA , la réserve (avec quelques joueurs passés entre mes mains), et les filles qui sont toujours en course pour la montée cela donne une bonne image du GF38. Tout comme les U13 de mon ami, Didier, qualifiés pour la finale nationale de la Pitch cup, ou les U14 de mon ami Boub, en passe de montée en Ligue. Le club a l'air d'avoir pris le bon chemin de fonctionnement et cette voie sera forcément accrue si la locomotive monte. Donc supportons le GF38 du soldat Selim Bengriba. Mais comme pour tout train, une locomotive n'est rien sans wagons… »

Nicolas Jars, co-entraîneur FC Bourgoin-Jallieu

« On est tous derrière le GF38. Tous les isérois sont derrière le GF38. Je connais bien Olivier Guégan car j’ai passé mes diplômes avec lui. Ils sont tous proches et je lui souhaite de monter en National. On les a rencontré deux fois en amical (cet été, et cet hiver). La montée serait en tout cas une très bonne chose pour le foot du département. Pour nous, cela peut également nous permettre - et encore plus en cas de montée en CFA - d’être un point de chute pour certains joueurs du GF38 qui ne seront pas conservés. Mais ça va dépendre aussi des objectifs personnels de chacun.»

Maxime Clain, entraîneur des féminines (U19) du Club Sportif Nivolas-Vermelle

« Alors je suis très content de voir que le GF38 est en position très favorable pour monter après ces dernières saisons où il avait échoué de peu. C'est un club qui doit être le moteur du département et qui n'est clairement pas à sa place, j'espère qu'il va pouvoir se structurer et viser rapidement la Ligue 2. Ça fait d'autant plus plaisir pour deux personnes du staff que j'ai l'occasion de côtoyer et que j'apprécie beaucoup Micka Diaferia (préparateur physique) et Arnaud Genty (entraîneur adjoint) »

Timothée Dieng, joueur de Bradford (Angleterre), formé à Grenoble

« Je suis le parcours de Grenoble de très près ! Déjà parce que mon petit frère y joue (Nathanaël) et aussi parce que cela reste mon club de coeur. Je sais qu'ils ont un match important ce samedi, contre le Puy, et que selon le résultat ils peuvent accéder au National. Vu les infrastructures, vu les supporters Grenoble mérite un club pro. Ils ont échoué de peu les dernières saisons et ça doit être très frustrant pour eux d'être à chaque fois deuxième mais cette année c'est la bonne ! C'est l'année de la montée. »

Thomas Sigismondi, joueur et chargé de communication à l'US Reventin

« Sur le plan personnel, et bien qu’habitant à Vienne dans le Nord-Isère, j’ai toujours été un fervent supporter du GF38. Je me suis rendu à plusieurs dizaines de matchs depuis toutes ces années malgré nos galères. J’ai vécu avec tristesse toutes ces non-montées et il semblerait qu’enfin ce soit la bonne. Je serai au stade ce samedi, en mélangeant les couleurs violettes (USR) et bleues comme à chaque fois. J’espère que ce sera la bonne et qu’on pourra fêter ça. Sur le plan du club, il y a toujours eu une certaine sympathie envers le GF38 à Reventin. Au fil des années, plusieurs de mes coéquipiers m’accompagnent ou m’ont accompagné au Stade des Alpes d’ailleurs. C’est le club phare du district, la locomotive du sport isérois. Il faut retrouver le plus haut niveau ! Tout le département en tirera profit.»