Le roller-hockey : un sport en devenir ?

Imprimer

roller hockey sport en devenirVoilà un décalage que nos stars du Yeti’s Grenoble ne doivent pas comprendre. Alors que les récents Championnats du Monde de Hockey sur Glace, organisés en France et en Allemagne, ont connu un succès encore jamais vu dans l’Hexagone, son équivalent sur roller est bien loin de cette renommée, entre autres, parce que peu de Français en ont déjà entendu parler.

C’est un paradoxe du sport de haut niveau. Alors que les Jeux Olympiques d’été attirent bien plus de fans que ceux d’hiver, certaines disciplines, comme le hockey sur glace ou le patinage de vitesse, sont au programme, alors que le roller-hockey ou la course de roller restent toujours sur la touche en été. Ce n’est pas faute d’avoir déposé plusieurs dossiers pour prendre part aux éditions 2016 et 2020, qui ont essuyé deux refus. Le CIO leur a préféré des sports tels que l’escalade ou le surf, mais aussi le skateboard, pourtant peu éloigné du roller dans la pratique.

C’est peut-être dû au fait que le hockey est bien présent aux JO d’été, mais sous la forme de hockey sur gazon : il s’agit d’une compétition masculine et féminine qui ne passionne pourtant pas les foules et que les Européens ont mis du temps à apprivoiser. Pour autant, le CIO ne laisse que peu de place à une possible programmation du roller-hockey, qui est tout de même apparu lors des Jeux Olympiques de 1992, à Barcelone. D’abord simple sport de démonstration, le roller-hockey fut mis au programme olympique, pour une seule compétition masculine remportée par l’Argentine, mais n’est jamais réapparu depuis.

Mais l’écart entre les deux disciplines va bien plus loin que les Jeux Olympiques. Alors que le hockey sur glace est un des sports les plus répandus aux États-Unis, au même titre que le basket, le baseball et le football américain, devançant même le célèbre soccer, le championnat de France de hockey sur glace attire chaque année des foules avec une vraie passion pour ce sport. Il est plus difficile de trouver des fans de roller-hockey alors que ce sport, qui ne nécessite pas de patinoire, est pourtant plus facile à jouer. Il y a donc une question de supériorité de popularité entre ces deux sports.

Cela s’en ressent dans la pratique : alors que les paris en ligne sur le hockey sur glace sont légion, il est très difficile de trouver une plateforme permettant de miser sur une victoire des Yeti’s Grenoble lors de leur prochaine rencontre. Mais il est intéressant de voir que le site BetStars a récemment ajouté le pesäpallo, une sorte de baseball typiquement finlandais, à la liste de ses sports sélectionnables. Un espoir pour tous les petits sports de se voir élevés au rang de « grand sport international » dans les prochaines années.

Même si cette différence entre roller-hockey et hockey sur glace, dont les règles sont quasi-similaires, s’explique certainement par une plus grande ancienneté de la discipline sur patins, le tel retard de popularité pourra être gommé. En effet, les éditions des World Games, qui auront lieu en Pologne en juillet 2017, ainsi que les Roller Games, qui se dérouleront en Chine en septembre 2017, l’équipe de France de roller-hockey participera avec 3 joueurs des Yeti’s Grenoble dans ses rangs, ce qui permettra de promouvoir le roller-hockey, ce sport au potentiel indiscutable mais encore inexploité.