SAMOA - CANADA : Le Stade des Alpes s'est régalé

Imprimer

Dans un match ouvert et haletant, les îles Samoa ont battu, sur le fil, le Canada 25-23. Surtout, le Stade des Alpes a découvert un prodige du ballon ovale : l’ouvreur samoan D’Angelo Leuila.

Le talent ne fait pas l’artiste. Pourtant, l’ouvreur samoan D’Angelo Leuila est déjà capable d’allier les deux. À seulement 19 ans. Pour sa première titularisation avec son équipe nationale, le natif d’Apia a littéralement illuminé la confrontation entre le Canada et les îles Samoa au Stade des Alpes. Quatre pénalités, deux drops et une transformation. Vingt points et 100% de réussite, une gestion du jeu parfaite. Pour faire bref : l’homme du match.

Sa patte, Leuila l’imposait dès les premières minutes d’une rencontre jouée dans une belle ambiance. L’ouvreur était au soutien de son ailier Ken Pisi pour mettre le feu dans la défense canadienne. Le ballon sortait rapidement et Perez allait marquer en coin (7-0, 9e). Sur le renvoi, Leuila marquait déjà la rencontre de son empreinte. D’un réalisme surprenant, l’ouvreur claquait un drop des 30 mètres et permettait à son équipe de prendre le large (10-0, 10e).

En face, le Canada se montrait beaucoup trop timides pour espérer bousculer la puissance samoane. Seul deux pénalités inscrites par Braid permettaient aux Canucks de rentrer aux vestiaires avec seulement dix points de retard. Un moindre mal.

En deuxième période, le Canada revenait dans la rencontre en profitant d’une maladresse samoane. L’arrière Nikoro était surpris par un rebond et voyait Van der Merwe marquer en coin. Le capitaine canadien s’offrait même un doublé à quelques minutes du terme pour permettre à son équipe de tomber avec les honneurs.

Car quelques minutes auparavant, Leuila inscrivait son deuxième drop de la soirée. Dans des conditions ubuesques. Perclus de crampes pendant de longues secondes, l’ouvreur se relevait pour finalement inscrire trois points qui permettaient à l’archipel du Pacifique de remporter sa première victoire de la tournée. Et de poursuivre son invincibilité face au Canada.

FICHE TECHNIQUE

Au Stade des Alpes, les îles Samoa battent le Canada 25-23 (mi-temps : 16-6). 13 000 spectateurs.

SAMOA : 1 essai Perez (8e) ; 1 transformation Leuila (9e) ; 4 pénalités Leuila (14e, 25e, 50e, 73e) ; 2 drops Leuila (11e, 69e)

CANADA : 3 essais Olmstead (58e), Van der Merwe (64e, 79e) ; 1 transformation Braid (79e) ; 2 pénalités Braid (16e, 26e)

Exclusions temporaires : Tuifua (56e) aux Samoa ; Cudmore (63e) au Canada

SAMOA : Nikoro (Tuala, 71e) – Pisi, Perez, Stanley (Peleseuma, 71e), Lemi (cap.) – Leuila (o) (Tusitala, 77e), Fotualii (m) – Mamea-Lemalu, Foe, Faosiliva (Faafou, 66e) – Vui, Tuifua – Mulipola (Johnston, 51e), Elia (Lam, 59e), Taulafo (Leatigaga, 74e).

CANADA : Evans – Van der Mer Merwe (cap.), Hearn, Blevins, Trainor – (o) Braid, (m), Mack – Heaton, Cejvanonic, Olmstead – Beukeboom ,Cudmore – Ilninicki, Barkwill, Brouwer (Sears-Duru, 51e).