Top 14 – les réactions après FCG – Castres (14-12)

Imprimer

En s'imposant sur le score étriqué de 14-12, le FCG signe une nouvelle fois une victoire a domicile, et passe ainsi la barre des quarante points nécessaires au maintien. Réactions des joueurs après une rencontre intense.

Blair Stewart : "le match le plus dur"
"C'était certainement le match le plus dur de la saison. C'était très intense, et ça nous a demandé un gros investissement physique. Mentalement, cette rencontre compte double pour nous, elle était très importante. On peut être fiers de ce qu'on a fait, ce match confirme nos capacités à évoluer à ce niveau."

Aaron Bancroft : "on était prêts"
"On savait que ce serait très dur physiquement, et on a fait ce qu'il fallait à l'entrainement pour s'y préparer. Ce que l'on a montré sur le terrain aujourd'hui prouvait que l'on était prêts. Mais le combat a été intense, et je pense que demain on ressentira vraiment la douleur. Les Castrais ont été très forts, mais ce qui nous a permis de prendre le dessus, c'est notre volonté, notre envie, et bien sur la préparation physique cette semaine. Maintenant, je vais me battre pour continuer à jouer, mon objectif c'est d'être sur le terrain toutes les semaines."

Naude Beukes : "une ambiance énorme"
"Notre force, c'est le collectif. On doit la victoire à l'équipe, très complète, mais aussi au public. Il y avait une ambiance énorme dans le stade, depuis la première minute, et ça compte beaucoup. Gagner ce match, c'est énorme, vraiment, c'est une victoire qui sera décisive à la fin pour notre maintien. C'est plus facile maintenant qu'on a atteint les quarante-deux points, mais on doit continuer à jouer et à prendre les matchs les uns après les autres.

Florian Faure : "une super bande de potes"
"Un gros cœur. Ça peut résumer le match. Chacun s'aide, on défend ensemble, on s'aide à se relever... On est comme une super bande de potes, on s'éclate, et en plus de tout ça, le public est fantastique. On est tous très heureux, fiers les uns des autres, c'est l'état d'esprit du groupe et ça se ressent sur le terrain. Dans les dernières minutes, la défense a été héroïque, il faut qu'on garde cet état d'esprit pour la suite. Le maintien n'est pas officiel, mais notre objectif c'était entre quarante-deux et quarante-cinq points, on y est. Mais il ne faut pas s'enflammer, un gros calendrier nous attend."

logo-top-14