Top 14 - FCG : Fabien Alexandre : « une grosse source de motivation »

Imprimer

fabien alexandre vs agenLe troisième ligne du FCG Fabien Alexandre, passé par l’ASM, se réjouit du regain de motivation de son équipe et prépare le choc à guichets fermés face à Clermont, samedi au Stade des Alpes.

La victoire de la semaine dernière face à Agen, c’était la rencontre à ne pas perdre ?
Oui, c’était important de gagner ce match, d’autant plus qu’à l’issue de la rencontre on conservait notre invincibilité à domicile. Et puis après nos deux très mauvais matchs à l’extérieur, cette victoire nous a rassurés.

Peut-on parler d’une baisse de régime ou de motivation à propos de vos déplacements à Paris et Mont-de-Marsan ?
Je pense qu’il s’agissait certainement d’une baisse de régime. Il faut dire qu’on avait fait beaucoup d’efforts pour garder le rythme jusqu’à Noël, et c’était assez dur de tenir. Après le match contre Castres, lorsqu’on a su qu’on était maintenus, on a eu un certain relâchement, notre premier objectif était atteint. Et puis il y a eu ces deux défaites lors desquelles on a facilement laissé filer les points. C’est pour cela qu’on a eu une grosse remise en question avant la réception d’Agen.

Avez-vous désormais un nouvel objectif annoncé pour la fin de saison ?
Non, on n’a pas d’objectif principal. Déjà, on doit se concentrer sur le match de samedi contre Clermont, pour rester invaincus à Grenoble. Le plus important, c’est de prendre les matchs les uns après les autres. Le calendrier nous réserve encore cinq gros déplacements, donc il ne faut pas voir trop loin. On va travailler match après match, en essayant de gagner un maximum et de ramener tous les points possibles. Et si avec cela on arrive à garder notre sixième place, ce serait génial.

Samedi, c’est le gros choc contre Clermont. Vous êtes d’ailleurs les deux dernières équipes du championnat toujours invaincues à domicile. Est-ce que vouloir conserver ce statut rajoute une pression supplémentaire ?
Je ne dirais pas que ça nous met la pression, en revanche c’est une motivation supplémentaire. C’est un match important, devant notre public, d’autant plus que c’est au Stade des Alpes. C’est vraiment une grosse source de motivation, on va faire un maximum d’efforts pour remporter ce match.

Dans quels secteurs de jeu pensez-vous pouvoir prendre le dessus sur l’ASM ?
C’est la question que l’on se pose ! On a beaucoup travaillé sur les vidéos de matchs cette semaine, et on en a conclu que Clermont était une équipe très complète, ils sont presque parfaits partout ! Leur jeu a très peu de points faibles, alors je pense qu’il faut plutôt que l’on se concentre sur nos points forts. On va essayer de les mettre à la faute dans les secteurs où on est les plus performants. C’est vrai que notre gros point fort est surtout à l’avant, c’est notre clé de réussite cette année donc on va essayer de faire un gros match devant.

Vous avez vous-même joué à l’ASM (2007-2009). Symboliquement c’est important cette réception au Stade des Alpes pour vous ?
Jouer contre son ancien club, c’est particulier. Mais j’avais déjà affronté l’ASM lorsque j’étais au Biarritz Olympique. Samedi, ce sera un peu différent, puisque je suis revenu dans mon club d’origine. C’est un peu comme une revanche à prendre pour moi. Mais ce sera aussi l’occasion de revoir certains joueurs clermontois que je n’ai pas vus depuis longtemps… Ce sera l’occasion de parler un peu avec eux après le match. 

Retrouvez également une interview du pilier clermontois Raphaël Chaume.

Crédit photo : Jacques Robert / fcgrugby.com