James Hart (FCG) : « Apporter un peu de concurrence »

Imprimer

james hart contre oyonnaxJames Hart est un des quelques joueurs du FC Grenoble à avoir marqué des points lors de la défaite face à Oyonnax. Mais le jeune demi de mêlée franco-irlandais (vous pouvez relire notre portrait de James Hart) ne se « prend pas la tête » pour autant alors que se profile la venue du Stade Français ce samedi, pour l'ouverture du Top 14. Entretien avec un joueur qui aspire avant tout à progresser cette saison, en se mettant tout au service de son équipe.

James, peux-tu déjà nous faire un petit bilan de ta préparation ?
Elle a été difficile, avec une reprise très tôt, aux alentours du 7 juin avec la plupart des autres joueurs. L'objectif était de reprendre rapidement pour être en forme dès le début de saison. A titre personnel je me suis fait une entorse à la cheville gauche lors d'un tournoi à 7 avec ma fac ce qui m'a fait manqué deux semaines et demi. Je suis revenu au moment du stage et du match face à Biarritz. Face aux Basques, je suis rentré à l'aile puisqu'il manquait du monde. C'est également une place où j'ai fait quelques entraînements. Même si je comprends les plans de jeu, c'est la première fois de ma vie que je jouais à ce poste mais je suis au service de l'équipe aux entraînements et en match donc si je dois dépanner, je le fais !

Venons-en à ce match à Oyonnax où tu as marqué quelques points grâce à ta bonne rentrée...
Déjà je n'avais pas joué face à Montpellier du fait d'une forte concurrence. Donc j'avais envie de saisir au maximum ma chance contre Oyonnax. Je pense que je ne me suis pas trop mal débrouillé. Cela fait un moment que je suis au club, je comprends ce que Franck (Corrihons) veut mettre en place donc j'ai essayé de jouer simplement, en respectant les consignes. J'ai aussi eu la chance de jouer à un moment où l'équipe montrait beaucoup plus d'envie, cela a facilité ma prestation. Les avants ont fait un gros boulot, j'ai bénéficié de ballons propres et j'ai essayé de les jouer simplement derrière.

Penses-tu que ton match peu t'ouvrir les portes du groupe voir d'une titularisation pour la rencontre face au Stade Français ?
Si je suis au club, c'est pour jouer. Ce serait mentir de prétendre le contraire. Je ne suis pas là simplement pour regarder les autres 9 jouer. Je pense que mon match contre Oyonnax a montré que je pouvais apporter un peu de concurrence. Quand on est un jeune joueur, il faut s'accrocher, se donner les moyens de jouer, surtout en début de saison où les choses sont peut être un peu moins fixées. Maintenant je ne me prends pas du tout la tête là dessus. Si je suis dans le groupe je serai content, si je joue je le serai encore plus. Si ça ne vient pas tout de suite, je serai patient et je continuerai à travailler ; ce ne sera pas la fin du monde je sais que j'ai des joueurs d'expérience et de grande qualité qui évoluent à mon poste.

Plus globalement, quels objectifs nourris-tu pour cette saison ?
Avoir du temps de jeu pour engranger de l'expérience. Je joue à un poste où celle-ci est primordiale. C'est un domaine où je dois progresser : « sentir le jeu » comme on dit, faire les bons gestes aux bons moments. Et ça seul le terrain peut l'apporter. Je dois également plus travailler ma défense.
Plus globalement, comme je te l'ai dit, je suis là pour aider l'équipe à évoluer à son meilleur niveau, déjà lors des entraînements, et en match si on m'en donne l'opportunité.

 

Crédits photo : FCG, vous pouvez retrouver l'intégralité des photos prises pendant le match face à l'USO ici