Top 14 - Les réactions après FCG - Stade Montois (52-7)

Imprimer

Huit essais, dont sept pour le FCG, et un beau spectacle pour le public du Stade Lesdiguières hier soir, lors de la rencontre entre les deux promus, Grenoble et Mont-de-Marsan. Si les Rouge et bleu veulent garder les pieds sur terre après leur belle entame de championnat, les Montois eux, doivent se ressaisir pour la suite.

 Nigel Hunt (2 essais), « Un groupe très soudé »

 « Je suis très chanceux ; les avants font un gros travail, et du coup les arrières peuvent récupérer de bons ballons. C’est grâce à cela qu’on joue bien et que l’on peut marquer de beaux essais. Après je n’ai plus qu’à être là au bon moment et attraper les ballons pour aplatir. C’était une belle victoire pour nous, je pense que c’est très important. Trois victoires sur quatre matchs, c’est un très bon départ pour Grenoble en Top 14. J’ai une grande confiance en mes coéquipiers, en l’équipe, on progresse très bien ensemble cette saison. Nous sommes un groupe très soudé et c’est la raison pour laquelle on réussit aussi bien sur le terrain, puisque on s’entend très bien en dehors, et que les entraînements se passent très bien... Ca compte beaucoup, car si on se comporte comme une équipe hors du terrain, on sera plus forts pendant les matchs. »

Laurent Bouchet (2 essais), « On a mis les bons ingrédients »

 « Je suis très fier. C’est l’équipe qui a été grande et forte, c’est ce qui a permis un aussi bon déroulement. Il faut tirer son chapeau à l’équipe avant tout. Personnellement, tout est bon à prendre, on s’est entraîné pendant l’intersaison justement pour des matchs comme celui-là. Il était très important, on s’y est préparé toute la semaine… J’avais vraiment à cœur de faire un gros match, et ça s’est bien passé, j’en suis très content. Dès le début on a mis les bons ingrédients, on a été bons en conquête, et une fois qu’on a les ballons pour jouer, ça se passe bien. On a eu aussi la chance de marquer tout de suite, ce qui fait qu’ils ont été pris à la gorge, on n’a rien lâché, jusqu’au bout. Si seulement les entames de matchs comme cela pouvaient devenir une habitude… Mais il faut d’abord penser aux fondamentaux, la mêlée, la touche… La semaine prochaine, on va aller à Agen, pleins d’ambition. Mais il faut prendre les matchs les uns après les autres, on va se calmer et préparer tout ça pour faire un gros match. »

Jonathan Pelissié (un essai), « Rester humble »

« On leur a mis beaucoup la pression dès le début du match et je pense qu’ils ont été surpris de ça. Après forcément, on ne s’attendait pas à un début de match et à une fin de match comme celles-ci. On est plus que satisfaits et j’espère que ça reflète le jeu que l’on va mettre en place toute l’année. La semaine prochaine, ce n’est pas le même genre d’équipe, mais le but, lui, sera le même, c’est de ramener un maximum de points. On va s’accrocher, parce qu’Agen a fait un mauvais début de championnat, et forcément on a envie d’en profiter. On a une grosse dose de confiance, mais l’erreur serait d’avoir un excès de confiance. Il faut rester humble : nous ne sommes que les promus, et c’est un championnat très compliqué, très long, et qui nous réserve beaucoup de surprises. On sait que notre championnat ne sera pas forcément dans les cinq premières places, voire pas du tout, on en est quasiment sûr. Il faut donc batailler contre toutes les équipes, mais encore plus contre celles du milieu et du bas de tableau pour essayer d’obtenir le maintien. Bien sûr, il faut profiter de ces moments-là, car c’est une saison rêvée, mais il faut garder les pieds sur terre. On est des montagnards, on va s’accrocher. »

Pieter Grobler (Stade Montois), « Rester dans la compétition »

« On a manqué sur tout. L’état d’esprit pour un match à l’extérieur n’est pas du tout le même que pour un match à la maison. Si on part avec cet esprit, on va perdre à chaque fois. En venant à Grenoble, pour jouer contre des promus, comme nous, je pense qu’on a pris le match pour acquis, on s’attendait à jouer une équipe du même niveau que nous. Pour la suite, je pense qu’on peut vraiment réussir à gagner des matchs. On va faire de notre mieux pour rester dans la compétition, à commencer par être précis, comme on a su le faire contre Toulon et Toulouse. »

Le compte-rendu