Trophée de la Ville de Grenoble – A la rencontre de Ladislas Poutchnine

Imprimer

ladislasIls sont presque 600 à participer cette année au Trophée de la Ville de Grenoble. 600 passionnés de tennis de tous les niveaux. Parmi eux, Ladislas Poutchnine. Âgé seulement de douze ans, le licencié du Grenoble Tennis a participé pour la première fois à un tournoi dans la catégorie sénior. Portrait.

Karaté, solfège, piano mais surtout tennis, les semaines du jeune Ladislas sont bien chargées. Ses premières balles, il les a tapé a seulement 4 ans du côté de Champ-sur-Drac. Depuis la passion du tennis ne l’a jamais quitté. Après être passé entre autre par le club d’Eybens, Ladislas évolue depuis cette année au Grenoble Tennis. Et la compétition le jeune tennisman l’a connait bien. Il peut même se targuer à 12 ans, d’être classé 15/3. Une précocité qui offre de belles perspectives d’avenir dans ce sport à Ladislas. «  J’aimerai bien devenir pro si j’en ai l’occasion », confie-t-il.

En sénior, même pas peur

Cette année, Ladislas a eu l’opportunité de participer au Trophée de la Ville de Grenoble en catégorie sénior, une première. Grâce à un surclassement, il a pu découvrir une compétition différente avec des adultes. Face à un joueur de 36 ans (15/5), Ladislas était loin d’être impressionné, il a même rivalisé. « J’ai réussi à gagner des points et mêmes quelques jeux », explique-t-il. Malheureusement, pas d’exploit pour le tennisman de 12 ans qui a découvert la différence de niveau entre les catégories. « C’est un autre type de jeu, il tapait fort ». Score final 6-2, 6-2, mais l’important n’est pas là. Ce match restera sans nul doute comme une expérience enrichissante pour cet espoir du tennis français qui espère déjà remettre ça. « Je vais rejouer des compétitions en sénior ! » se rejouit-il. En attendant Ladislas participera au tournoi jeune du Grenoble Tennis et au tournoi de la Ligue prochainement.

On prend le pari à Métro-Sports qu'il ne tardera pas à (re)faire parler de lui.