Damien Garcia : "Le Tennis Club de Jarrie et Brié est à un tournant de son histoire"

Imprimer

damien garcia brieDans un long entretien accordé à Tennis Magazine, le directeur sportif du Tennis Club de Jarrie et Brié, Damien Garcia revient longuement sur les sujets brûlants de l’actualité jarroise et briétoise : la montée en Régionale 2, le Mercato Estival, la Polémique Levif, l’avenir de Neil Hoey et d’Alexis Ballay.
Il dresse pour nous un bilan de la saison écoulée et évoque sans détour l’avenir du club qu’il estime aujourd’hui à un réel tournant humain, sportif et économique.
Entretien Exclusif.

Le tout à bien évidemment prendre au 2nd degré !

« Damien, expliquez-nous comment le club aborde cette montée en Régionale 2 ?»

Damien Garcia : « Cette montée et cette finale représentent beaucoup pour le club et pour notre ville. Nous éprouvons un grand sentiment de fierté car sur le papier rien ne laissait présager une telle réussite ; Nous restions sur une saison en demi-teinte (élimination en ¼ de finale face à Crolles ndlr), et nos joueurs cadres ne parvenaient pas à exploiter, lors des Interclubs, tout le potentiel entrevu lors des tournois individuels. Ajoutez à cela la différence de moyens financiers et structurels qui existent à l’heure actuelle entre le TC Jarrie et Brié et d’autres grosses écuries de Pré-régionale et vous comprendrez aisément à quel point l’accession en Région met le club en effervescence. C’est avant tout l’aboutissement d’un projet humain basé sur certaines valeurs qui nous sont chères, comme le partage et le collectif, appliquées à un sport fondamentalement individualiste.

« Beaucoup de spécialistes ont pourtant semblé douter de la capacité de votre équipe à exister en finale face à l’ogre Echirollois, comment l’avez-vous vécu ? »

Damien Garcia : « Paradoxalement, je pense que cela nous a beaucoup aidé. Au final notre parcours a été semé d’embuches constamment. Nous sommes sortis des poules malgré une défaite initiale face à Charavines, nous nous sommes qualifiés en quart et en demi au double décisif. Face à Echirolles qui disposait d’un groupe d’une dizaine de joueurs expérimentés, le duel paraissait sportivement très déséquilibré… il y aurait donc pu y avoir un phénomène de décompression légitime avec le risque de prendre une très grosse raclée…

« Et pourtant à la sortie vous passez à un point d’être sacré champion de Pré-régionale…! »

 Damien Garcia : « Oui c’est vrai….. mais bon on l’a tout de même perdu cette finale !!!! (rires). Plus sérieusement, je crois que le groupe avait réellement conscience que nous avions quelque chose à prouver sur ce match. Nous avions vraiment à cœur de montrer que nous méritions cette montée en Régionale et il fallait envoyer un signal fort pour la saison prochaine ; tout club qui affrontera le TC Jarrie et Brié en Interclubs doit savoir que rien ne sera facile. Nous ne lâchons rien, cela fait partie de l’ADN du club et je pense que cette finale, c’est ce que nous avons réalisé de plus fort cette saison. Nous n’avons rien laissé au hasard, les séances vidéos ont porté leurs fruits et tactiquement tout s’est déroulé selon nos plans… l’état d’esprit des gars a été irréprochable et si nous continuons dans cette voie l’an prochain, je suis convaincu que l’on atteindra nos objectifs. »

« Justement parlons de la saison prochaine, beaucoup de bruits circulent quant à d’éventuels mouvements au club, qu’en est-il aujourd’hui ? »

Damien Garcia : « Je suis convaincu que sportivement le club est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Il faut donc se poser les bonnes questions : Doit-on changer de politique sportive ? Doit-on changer les joueurs ? Nous réfléchissons. L’objectif est clair, il nous faut construire un groupe compétitif capable de lutter pour le maintien en régional tout en permettant à nos équipes inférieures d’atteindre les phases finales de leur division respective… à mon sens cela ne sera possible qu’à travers l’arrivée de 3 ou 4 joueurs à l’intersaison. »

« Nos lecteurs aimeraient sans doute en savoir plus sur les potentielles recrues ? »

Damien Garcia : « Il m’est difficile de citer des noms car aucun dossier n’est à ce jour bouclé définitivement. Je travaille depuis plusieurs mois sur une liste d’une quinzaine de joueurs dont le profil correspond à nos attentes. Vincent Lotito, libre de tout contrat, était une de nos priorités mais compte tenu de sa qualité d’homme et de joueurs nous ne faisons pas le poids face à des grosses écuries comme le TC Marignane ou le TC Quimperlé. Quant au jeune Hugo Mouz que je souhaitais absolument dans l’effectif, il va s’engager d’ici peu au TC Copenhague, nous leur souhaitons quoiqu’il en soit une belle réussite dans leur choix de carrière. Ainsi il se dégage désormais une short list de 06 noms susceptibles de venir renforcer l’effectif d’ici Septembre… vous savez le TC Jarrie et Brié ne dispose pas des infrastructures suffisantes pour attirer de très grands noms ou de jeunes espoirs du tennis. Il nous faut donc travailler en profondeur afin de dégager des individualités susceptibles d’apporter humainement et sportivement une plus-value au club. On a besoin de joueurs qui mangent le green set, prêts à mourir pour le club et pour ce maillot !! (rires)  Je peux juste vous dire qu’un joueur grec pourrait venir renforcer l’équipe première, les négociations sont bien avancées même s’il existe encore quelques points d’achoppements notamment sur l’identité de son sponsor grip. Une piste menant à la vallée du Grésivaudan est également explorée… Nous officialiserons tout cela en temps voulu…

« Et y’aura-t- il des départs ? Quid du cas Levif qui a fait grand bruit cette saison ?  »

Damien Garcia : « A ce stade, coté départ, nous venons de prolonger les contrats de Fabien Bouvier (entraineur-joueur) et de Yannick Manin pour 02 saisons supplémentaires. Victor Guilhem et Julien Sircoulomb, quant à eux, signeront courant juillet leur premier contrat professionnel. Nous avons reçu plusieurs offres pour Alexis Ballay notamment d’Espagne mais je peux d’ores et déjà vous dire qu’il est intransférable. Nous enregistrons le retour de prêt de Maxime Ambles (rp Epinal), et Pierrick Barancourt va définitivement signer du côté du Stade Rémois pour 2 ans pour un montant avoisinant les 850 euros. Concernant le cas Levif et son dérapage sur Périscope, les choses ont été éclaircies avec le staff et le groupe. Il doit comprendre qu’avec la nouvelle dimension qu’il a pris il ne peut pas se permettre ce genre de choses. Qui plus est Fabien Bouvier et David Jourdan (que Levif avait traité respectivement de Guez et de Fiottes dans sa vidéo du 12/03/2016 ndlr) ont su lui pardonner nous repartons donc sur des bases totalement saines avec lui et attendons une grosse saison de sa part en 2017. La seule incertitude restante concerne Vincent Griggs qui, suite au Brexit, n’est peut-être plus administrativement en règle pour rester dans l’effectif. »

« Vous nous confirmez donc que Neil Hoey sera toujours l’entraineur la saison prochaine ?  »

Damien Garcia : « Tout à fait. Il fait partie intégrante du projet du club et nous continuons l’aventure avec lui. Il commence à bien connaitre les structures et l’effectif depuis son arrivée en provenance de Belfast en 2011 et le travail effectué depuis nous satisfait. Nous comptons sur son implication sur et en dehors du court pour emmener le TC Jarrie et Brié encore plus haut.

« Pour terminer cette Interview que peut-on souhaiter au TC Jarrie et Brié pour la saison prochaine ? »  

Il est important pour le club de mener à bien certains éléments prépondérants comme le développement de notre tournoi ou encore la mise en place de partenariat avec des clubs voisins. Des projets sont à l’étude en ce sens et de gros changements sont à prévoir l’année prochaine. Le club se doit aujourd’hui de se doter d’un projet humain et sportif fort autour duquel nous pourrons renforcer l’image du club et ainsi capitaliser sur cette montée en régionale. Le maintien l’an prochain sera donc l’objectif central pour notre équipe fanion. Coté buvette, car nous sommes bien obligés d’aborder le sujet, il est important pour l’ensemble du groupe de prendre conscience des bienfaits des boissons maltées. Le club devra donc investir dans des tireuses de meilleures qualités s’il veut continuer de progresser. Deux ou trois joueurs viendront également renforcer l’effectif en ce sens.